SPECIAL: Free Returns + Exchanges | Spend $100 = Free US Shipping / $12 Canada

Livraison et retours gratuits sur commande de 49$ et +

FEMMES À L'OUVRAGE : CASSANDRA PROCHERA

UNE ÉLECTRICIENNE DE REVELSTOKE, B.C.


À quoi ressemble une journée typique au travail?
Une journée typique pour moi commence par l’exercice à la première heure du matin, suivi du petit déjeuner, du café et de quelques e-mails. J’aime rester au top de ma semaine en restant en contact avec mes clients et en faisant le suivi du matériel nécessaire pour mes travaux électriques en cours.

Qu’est-ce qui vous a fait commencer à faire les choses incroyables que vous faites?

Après avoir obtenu mon diplôme d’études secondaires, j’ai eu l’occasion d’acheter une maison dans ma ville natale. Je savais que les opportunités de métiers spécialisés dans la région étaient vraiment à la hausse. Devenir électricien m’a permis, à l’époque, de pouvoir travailler et aller à l’école tout en payant une hypothèque. Ce n’est que lorsque j’ai été bien dans le domaine de l’électricité que j’ai réalisé à quel point peu de femmes étaient réellement impliquées et à quel point il était très rare pour d’autres hommes de voir une femme sur place. Cette expérience de travail a été incroyable pour moi. Il y avait beaucoup de respect de la part de ceux avec qui j’ai travaillé et qui ont apprécié de voir une femme sauter dans un métier spécialisé physique et beaucoup de curiosité quant à ce qui m’a donné envie de devenir une femme de métiers en premier lieu. Ma réponse à l’époque, « pour payer les factures ». Maintenant, mon rôle en tant qu'électricienne signifie beaucoup plus. Au-delà du paiement des factures, je pense que c’est un poste où je peux être une leader, me sentir en confiance et inspirer d’autres femmes. 



 

Avez-vous terminé une formation? Si ce n’est pas le cas, comment avez-vous appris votre métier ou votre compétence?          
J’ai terminé la formation d’apprentie de quatre ans d’électricien en construction au Sask Polytechnic Post-Secondary College

Que vouliez-vous être quand vous étiez jeune, ou enfant?

En grandissant, la pensée de ce que je voulais devenir plus tard changeait tout le temps. C’était toujours quelque chose qui impliquait de l’action ou un certain type de travail physique. Certaines des principales idées que j’avais étaient de devenir une pompière, une pilote d’avion, une ambulancière paramédicale ou une guide en montagne.


Que devez-vous sacrifier pour être bon dans ce que vous faites?

Quand je pense aux choses que je sacrifie pour être bonne dans ce que je fais, il n’y a pas grand-chose qui me vienne à l’esprit.  Par contre, être impliquée dans un métier spécialisé, signifie que vous allez avoir des mains maganés. De temps en temps, j’essaie d’utiliser les bords pour que ce soit moins pire, mais il n’y a pas d’échappatoire aux mains cornées, haha. C’est certainement quelque chose dont beaucoup peuvent se reconnaître et être fiers. Il n’y a pas grand-chose qui fait sentir mieux que de voir un bon travail fait, mais cela peut être difficile pour le corps au fil du temps. 

 

À quel niveau vous considérez-vous bon et mauvais?                                         

Je sens que je suis géniale comme leader de projets. La gestion du temps et du matériel sont des compétences qui me sont toujours venues naturellement. J’aime vraiment m’impliquer dans les détails et la planification des projets du début à la fin. Quelque chose que je suis vraiment nulle, c’est de dire oui à trop de travail. J’ai du mal à dire non à un travail s’il se présente. Cela peut me donner envie de me précipiter quand je sais qu’il est de loin préférable de donner à chaque travail sa quantité appropriée de temps et d’attention.  

   
 
Que voulez-vous que les gens sachent sur le fait d’être une femme dans votre domaine?        Qu’il y a beaucoup de respect pour les femmes dans les corps de métiers de la part des hommes sur les chantiers. Je trouve que les gens demandent toujours et s’attendent à entendre des histoires folles et irrespectueuses, mais vraiment je n’aurais pas pu me sentir plus la bienvenue et encouragée. Je ne serais pas la femme étincelante que je suis aujourd’hui si ce n’était des modèles masculins que j’avais qui m’ont appris tout ce que j’avais besoin de savoir pendant que je faisais mon chemin de mon apprentissage. Je dirais ne laissez pas cela être une pensée ou une hypothèse qui vous retient mesdames. Allez-y et embrassez le soutien!                                                                                                                                                                                      
 
Quelles sont les cinq principales choses qui sont toujours dans vos poches?

Téléphone portable, pinces universelles, couteau Olfa tout usage, élastique à cheveux en extra, bombe à lèvres.


                                 
 
 
 

Que faites-vous lorsque vous ne travaillez pas dur?                            

Certainement du vélo de montagne, du fatbike dans la neige ou éditer mes photos. Dans mon temps libre, je suis une photographe de mode sport et très passionnée.

                            
 
                                                                  
Comment encouragez-vous d’autres femmes à commencer à faire ce que vous faites?

               

Je raconte ma propre histoire honnêtement et avec un réel enthousiasme. Une carrière dans un métier spécialisé a été incroyable et m’a ouvert la voie pour pouvoir subvenir à mes besoins avec les autres passions que j’ai telles que la photographie sportive et les voyages.

                                                                                                                                                                                                                                                                Quel modèle vous a guidé dans votre cheminement jusqu'à maintenant ?

À un très jeune âge, mes parents ont divorcé. Ce n’était pas un fardeau pour moi quand j’étais enfant. Ils ont fait un travail incroyable pour m’élever et de telle sorte qu’il y avait encore beaucoup d’amour en tant que famille. C’est dans cette situation que j’ai pu voir ma mère faire beaucoup de choses par elle-même autour de la maison.  De la location de la maison au changement de l’huile dans le camion et à l’aménagement paysager. Être témoin de cela n’a créé aucune étiquette pour moi entre ce qui était le travail d’un homme et ce qui était le travail d’une femme. Il n’y avait aucun doute dès le début que s’il y avait quelque chose que je voulais faire, la seule personne qui m’arrêtait était moi.

                                                                                                                                                                                                                                                                                                    
Si vous pouviez donner vos conseils personnels de 20 ans, quel serait-il?

Pensez plus grand!! Pensez plus grand que ce que vous pensez que ce métier a à vous offrir en ce moment et où vous imaginez qu’il vous emmène. Continuez à travailler dur et à voir plus grand.

 
 

 Avez-vous des projets spéciaux ou des choses intéressantes que vous voulez que les gens sachent?


Rien en cours pour l’instant, mais j’ai quelques idées depuis un moment. Peut-être qu’avec le temps, je donnerai vie à quelques réflexions à partager avec plus de femmes du monde entier qui sont enthousiastes à l’idée de faire carrière dans l’industrie des métiers spécialisés.  

                          
                                                                                                                           

 Qu’est-ce que les vêtements de travail conçus pour les femmes signifient pour vous? 


Pour moi, c’est une reconnaissance du fait que les femmes sont présentes et qu’elles ont leur place si elles le veulent. Cela enlève rien du fait qu’il est rare que les femmes soient impliquées dans les métiers. Cela fait du bien d’avoir le soutien d'une marque qui veut fabriquer un produit spécifique aux femmes et qui, à leur tour, me rendent fière de porter ces vêtements de travail sur mes chantiers. J’ai hâte d’en voir d’autres évoluer à mesure qu’un plus grand nombre de femmes se joindront aux métiers.

Suivez Cassandra Prochera sur Instagram ICI.


Partager ce message


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés


Sale

Unavailable

Sold Out